Vous êtes ici : Bienvenue

Actualités

31.10.2017

Signature d’accord de prêt entre la Banque Ouest-Africaine de Développement et l’Etat Béninois

L’ETAT BENINOIS SOULAGE LES POPULATIONS DE OUEDO ET REHABILITE LA ROUTE LOKOSSA –DEVE-APLAHOUE.

 

Le Ministère de l’économie et des Finances a abrité le Mardi 12 Septembre 2017, la signature d’accord de prêt entre le Bénin et la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Ladite signature est initiée pour accompagner le Gouvernement Béninois dans son Programme d’Action à travers la concrétisation de deux projets contenus dans ce dernier. Il s’agit de la construction de 1300 logements sociaux à Ouèdo dans la commune d’Abomey-Calavi, et un projet d’aménagement et de bitumage de la route Lokossa-Deve-Aplahoué frontière Togo.

Cet accord de prêt a pour objectif de relancer de manière durable, le développement économique et social du Bénin. A en croire Christian ADOVELANDE, Président de la BOAD, la réalisation du projet de viabilisation du site et la construction de 1300 logements sociaux à Ouèdo va contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations et à la réduction de la pauvreté dans le pays. Elle va permettre également selon lui, de fournir des logements à 9500 personnes et de promouvoir un nouveau mode d’accession à la propriété pour la population béninoise. Le coût global dudit projet est évalué à 20 milliards de FCFA. Quant au second projet, il va faciliter la liaison entre la ville de Comé au Bénin et celle de Notsé au Togo. Ce qui va contribuer à l’intensification des échanges  entre les deux pays. 25 milliards de FCFA  ont été mobilisés par la BOAD pour la mise en œuvre de ce projet. Pour le Ministre de l’Economie et des Finances, l’initiative est salutaire et entre dans la droite ligne du Programme d’Action du Gouvernement.  José Didier TONATO, Ministre du Cadre de  vie va quant à lui plaider pour d’autres opportunités de financement sur d’autres projets. Il faut noter que la réalisation de cette ambition repose sur la mise en œuvre d’importants programmes d’investissements dans les secteurs porteurs afin d’impulser une dynamique de croissance forte et soutenue. Il est à préciser que dans le domaine du logement, ONU-HABITAT a estimé à près de 1. 300.000 logements les besoins du Bénin à l’horizon 2025.