L’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés  {ANSSFD}

Mot du Directeur Général

Directeur Général de l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés.

M. Louis BIAO

Services aux usagers

  • Relation avec les citoyens
  • Documentation
  • Imprimés en ligne
  • Horaires des services
  • Nous écrire

Contactez-nous

Nos coordonnées

ANSSFD

Nous écrire

Actualités

07.03.2017

FERMETURE DES STRUCTURES ILLEGALES DE COLLECTE DE L’EPARGNE ET D’OCTROI DE CREDIT

Conformément à son programme d’activités 2016, le CSFASM a identifié certaines structures informelles de collecte de l’épargne et d’octroi de crédit qui ont fait l’objet de fermeture en décembre 2016 et en janvier 2017.

Opération du 28 décembre 2016

L’Institut des Leaders pour le Développement des Micro-Entreprises (ILDEME FINANCE) est une des structures illégales recensées et qui a été fermée le mercredi 28 décembre 2017 conformément à l’ordonnance n°963/2016 du 08 décembre 2016 signée de Jacques A. HOUNSOU, Président du Tribunal de Première Instance de Première Classe de Cotonou. Cette opération a été réalisée sous le contrôle de Maître Monique KOCHOFA FAIHUN, Huissier de justice près du Tribunal de Tribunal de Première Instance de Cotonou et l’appui de la Sous-Direction des Affaires Economiques et Financières (SDAEF). L’opération a conduit à la saisie par la SDAEF des données sensibles notamment les disques durs des ordinaires en cours d’utilisation, le numéraire ainsi que les téléphones portables des agents et responsables de la structure.

 Opération du 13 janvier 2017

En ce qui concerne les deux (02) structures de Djèrègbé et de Porto-Novo, leur fermeture a été supervisée par Maître BELLO Souléman, Huissier de justice près le Tribunal de Tribunal de Première Instance de Porto-Novo.

La structure GENTILLE FINANCE, identifiée à Djèrègbè (Commune de Sèmè-kpodji) a fait l’objet de fermeture. Les agents présents dans les locaux (agents collecteurs de tontine et agents de crédit, soit au nombre de neuf) ont été retenus et conduits pour audition à la SDEAF dans le cadre des enquêtes. Le matériel de travail notamment les carnets de tontine et autres registres de transcription des opérations journalières les ordinateurs ainsi que les avoirs en caisse ont été saisis et emportés toujours pour les raisons d’enquêtes par la SDAEF.

Quant à la seconde structure fermée, elle est dénommée PONCTUELLE FINANCE et installée dans le quartier Ouando à Porto-Novo. Elle a également fait l’objet de saisie de matériels tels ordinateurs (de table et portatifs), de registres des opérations journalières, des avoirs en caisse chez les caissières. Il importe de rappeler que les bureaux des agents absents ont été ouverts sous le contrôle de l’Huissier de justice et des ordinateurs et autres dossiers de crédits ont été pris et emportés par la SDAEF. Les agents de la structure en poste ce jour qui sont au nombre de quatre (04) ont été réquisitionnés et conduits à la SDAEF.