Inspection Générale des Finances {IGF}

Actualités

03.09.2019

RAPPORT ANNUEL D’ACTIVITES 2018 DE L’INSPECTION GENERALE DES FINANCES

Catégorie : Dernières actualités, A La Une

Jadis mise sous boisseau, l’Inspection Générale des Finances (IGF) est en train de se refaire une nouvelle jeunesse avec le soutien déterminant et permanent du Ministre de l’Économie et des Finances (MEF) et le dynamisme de son personnel.

Oeil et bras armé du MEF, l’IGF s’est déployée sur tous les fronts où elle a été sollicitée en 2018.

Sans tambour ni trompette, l’année 2018 a été vécue à un rythme soutenu et sans repos à l’IGF. Seule ou avec d’autres inspections (justice, santé, décentralisation, affaires étrangères, trésor…), elle a été à l’avant-garde de la préservation des deniers publics et de l’amélioration de la qualité de la dépense publique durant cette année. Des poches de mauvaise gestion ont été mises en exergue et des recommandations appropriées ont été formulées.

Du secteur public (secteurs de la justice, de l’enseignement supérieur et autres) au secteur parapublic en passant par les collectivités décentralisées, l’IGF a effectivement couvert, par ses activités, tout le Bénin et ses représentations diplomatiques. Elle a, avec l’accord du MEF, répondu favorablement aux sollicitations de plus en plus fortes des autres membres du Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers, exerçant ainsi toutes ses prérogatives d’organe de contrôle à compétence nationale.

La densité de l’activité n’a pas empêché de maintenir la qualité du travail des commissions marquée par le souci de l’objectivité dans les observations, la rigueur dans l’analyse et la pertinence des recommandations.

L’IGF a été également présente sur beaucoup de foras et cercles de réflexion pour y apporter son expertise et ses conseils avisés. Elle a continué de soutenir et porter les organes de mise en oeuvre du Système National d’Intégrité (SNI) du Bénin.

L’année 2018 a été aussi marquée par la parution des actes qui ont consacré la réforme des organes de contrôle de l’ordre administratif. C’est une réforme voulue et portée par les autorités au plus haut niveau pour valoriser et sécuriser le métier d’inspecteur. Elle introduit un changement de paradigme et permettra de passer de l’approche «inspection-vérification» au concept de «l’audit interne» dans toutes ses formes. Cela a pour but d’anticiper et de prévenir les errements constatés par les inspections dans la gestion de la chose publique. Cette réforme a consacré l’IGF comme l’organe de coordination opérationnelle des activités des inspections ministérielles.

Enfin, avec les efforts de tout son personnel et du Cabinet ISO Sud, le Système de Management de la Qualité de l’Inspection Générale des Finances a été reconnue conforme à la norme ISO 9001 version 2015 au cours de cette année.

Voilà l’année 2018 résumée en peu de points. Ces différents points seront développés et mieux présentés dans la suite de ce rapport. Je vous en souhaite une bonne lecture. L’Inspecteur Général des Finances, Chef de Service Zisson FACINOU