Cellule des Voyages Officiels {CVO}

Présentation de la Cellule des Voyages Officiels

Le conseil des ministres du 20 juillet 2016 a approuvé une communication du Ministre de l’Economie et des Finances relative à la création de la Cellule des Voyages Officiels.
La création de cette cellule s’inscrit dans la démarche permanente de recherche de solutions pour la réduction des dépenses et la gestion des finances publiques. Les frais de transport à l’étranger connaissent depuis quelques années une croissance inquiétante du fait de l’inexistence d’une structure centrale chargée d’une part de planifier et de piloter leur exécution et d’autre part de rechercher les meilleures conditions d’achat de titres de transport.

D’un montant de 7.248.312.462 FCFA en 2012, ils sont passés à 17.635.335.497 FCFA en 2015 ( voyages des personnalités politico-administratives, des boursiers, des évacués sanitaires). En outre, à l’examen sommaire des justificatifs des dépenses engagées, on note des cas de surfacturation et de doute sur l’effectivité des voyages à l’étranger pour lesquels les titres ont été payés. De même, les procédures fixées par le Gouvernement pour les voyages à l’étranger ne sont pas toujours respectées.

Face à ces constats et afin d’assurer une meilleure prise en charge et une rationalisation des voyages financés par l’Etat, le Gouvernement a décidé de mettre en place la Cellule des Voyages Officiels qui se chargera de planifier et de piloter les dépenses de transport à l’étranger de manière à assurer une maitrise desdites dépenses. Elle agira pour le compte des structures de l’Etat et servira ainsi d’interface avec les agences de voyages et les compagnies aériennes.

Ainsi, il est retenu que les ministères, les entreprises, agences et offices publics, les projets de développement ainsi que les Institutions de la République, à l’exception de la Cour Constitutionnelle et de l’Assemblée Nationale, effectuent les réservations de l’ensemble des voyages à l’étranger auprès de ladite cellule.

La Cellule des Voyages Officiels (CVO) aura ainsi pour mission de veiller à la rationalisation des dépenses, au respect des dispositions relatives aux déplacements à l’étranger du personnel de l’Etat et de ses démembrements et à l’amélioration continue du partenariat entre l’Etat, les compagnies aériennes et les agences de voyages.
La mise en place de ce dispositif permettra également à l’Etat d’améliorer ses relations avec les agences de voyage dont les créances s’accumulent du fait de longs délais de paiement de leurs factures.