Actualités

Vous êtes ici : Bienvenue

Actualités

07.11.2019

Les services du FMI achèvent leur mission au Bénin

Catégorie : A La Une

le 6 novembre 2019

 

Les communiqués de presse de fin de mission comprennent des déclarations d’équipes des services du FMI qui communiquent des conclusions préliminaires après une visite dans un pays. Les opinions exprimées dans cette déclaration sont celles des services du FMI et ne reflètent pas nécessairement celles du Conseil d’Administration du FMI. Sur la base des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI établiront un rapport qui, sous réserve de l’approbation de la Direction, sera présenté au Conseil d’Administration du FMI pour examen et décision.

 
  • Les autorités et la mission du FMI sont parvenues à un accord au niveau des services sur la cinquième revue de l’accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).
  • Les résultats obtenus dans le cadre du programme ont été très satisfaisants au premier semestre 2019.
  • Les autorités et la mission du FMI se sont mises d’accord sur des mesures de politiques budgétaires pour le projet de budget 2020 afin de garantir les principaux objectifs du programme et de maintenir le déficit sous la norme régionale de l’UEMOA de 3,0 % du PIB.

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Luc Eyraud, s’est rendue à Cotonou du 24 octobre au 5 novembre 2019 pour discuter de la cinquième revue du programme économique et financier triennal soutenu par le FMI dans le cadre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC) avec la République du Bénin. [1]

 

À la fin de la mission, M. Eyraud a fait la déclaration suivante :

 

"Les performances économiques récentes du Bénin restent bonnes en dépit d’un environnement extérieur moins favorable et de la fermeture de la frontière avec le Nigeria. Le PIB réel devrait croître de 6,4 % en 2019, sous l’impulsion notamment des secteurs de l’agriculture et du transport. La croissance devrait s’accélérer en 2020 et rester soutenue à moyen terme, tirée par le dynamisme de la production cotonnière, des BTP et des activités portuaires. L’inflation des prix à la consommation, affectée par la forte production agricole, a suivi une tendance à la baisse de 1,4 % au cours des neuf premiers mois de 2019, par rapport à la même période un an auparavant. On s’attend à ce qu’elle demeure bien en deçà du plafond régional de 3,0 % en 2019 et 2020. Le déficit budgétaire pour 2019 est estimé à 2,3 % du PIB.


<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>

Accès rapide

Partenaires au Budget:

Partenaires Techniques :

Bulletin d'information

Horaires des services

Accéder à tous les numéros utiles ainsi qu'aux horaires d'ouvertures

Powered by Web Design